Open Door 2 ème Bataillon Para Commando Défilé 21 Juillet 2012 Troupe des Monagnes France et 1 Para Diest

sept-2012.jpg

Durant l'année 2012, par le biais de différents événements, la Light Brigade commémorera le 70e anniversaire de la création des unités Commandos et Parachutistes ainsi que le 60e anniversaire de la création du Régiment Para-Commando.
  29-juin-2012-flawinne-open-door.jpg

para-commando.gifLe 2e bataillon de commandos a organisé une journée portes ouvertes. Démonstrations, expositions, activités diverses au programme.

À la caserne du 2e bataillon de commandos de Flawinne, la coutume veut que chaque chef de corps organise, une fois durant la période où il commande cette unité d’élite, une journée portes ouvertes. À la tête du bataillon depuis le 28 octobre 2010, le lieutenant-colonel BEM Jean-Marc Vermeulen a sacrifié à cette tradition en ouvrant les portes de la caserne au grand public.

   

                    Text 5

2-bataillon-para-commando-2012-open-door-26.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-27.jpg 

2-bataillon-para-commando-2012-open-door-24.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-23.jpg

Tout au long de la journée, les visiteurs ont eu l’occasion de s’entretenir avec les commandos, de découvrir le quartier sous-lieutenant Thibaut, le musée des commandos et une exposition d’armes et de véhicules militaires. Plusieurs activités (death ride, escalade…) et démonstrations de techniques commandos et de sports de combat étaient au programme de cette opération de promotion de l’unité. 

2-bataillon-para-commando-2012-open-door-22.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-21.jpg

                                                           Une visite est prévue au musée

 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-18.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-16.jpg

 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-15.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-13.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-14.jpg 

2-bataillon-para-commando-2012-open-door-12.jpg open-door-commando-2012-5.jpg

open-door-commando-2012-2.jpg open-door-commando-2012-4.jpg 

2-bataillon-para-commando-2012-open-door-10.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-8.jpg

               Text 5

 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-11.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-9.jpg 

open-door-commando-2012-3.jpg open-door-commando-2012-1.jpg

 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-6.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-7.jpg

 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-5.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-3.jpg 

2-bataillon-para-commando-2012-open-door-2.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-4.jpg

                                     2-bataillon-para-commando-2012-open-door-1.jpg 

«Pour cette journée, quelque 150 militaires sont mobilisés, explique l’adjudant-chef Rudi Debauche, chargé des relations publiques. Le but est évidemment de permettre au public, et surtout aux jeunes, de découvrir notre métier, ses attraits, et, pourquoi pas, de susciter des vocations. Nous avons d’ailleurs un stand d’informations où les jeunes peuvent obtenir tous les renseignements qu’ils souhaitent pour embrasser une carrière chez les Commandos. »

2-bataillon-para-commando-2012-open-door-17.jpg 2-bataillon-para-commando-2012-open-door-16.jpg 

Beaucoup d’appelés,peu d’élus À voir les étoiles scintiller dans les yeux des enfants et des jeunes lors de cette journée portes ouvertes, et à compter le nombre d’anciens qui ont fait le déplacement, on se dit que le 2e bataillon de commandos de Flawinne n’a rien perdu de son aura. Que du contraire, à en croire l’adjudant-chef Debauche. «Beaucoup de jeunes voudraient devenir commandos.

   

                              Devant ma chambrée                à l'époque la 14 ème au 1 èr étage

  

                             Le réfectoire                              La 16 ème Cie Flamande

Ce qui les attire, c’est bien sûr la réputation de notre bataillon d’élite, son histoire, mais aussi l’aspect physique de notre métier, l’esprit d’équipe qui règne, les différentes missions que nous assurons, etc. Malheureusement, si beaucoup postulent pour devenir commandos, il reste peu de monde au terme de la formation. Entre le début et la fin de celle-ci, nous enregistrons de nombreux abandons. Je dirais qu’il reste à peu près 20 % de candidats à l’arrivée. S’il est important d’avoir une bonne condition physique pour devenir commando, il faut aussi avoir un mental d’acier. Ce dernier d’ailleurs permet souvent aux candidats de compenser l’une ou l’autre faiblesse qu’ils pourraient avoir au niveau physique.»

           Musée du 2 ème Bataillon para-cdo.gif Commando a Flawinne ( Namur)       

Créé en 1980 à l’initiative du Lieutenant-Général Pierre Roman, Chef d’état-major de la Force Terrestre et Lieutenant Commando de la première heure en 1942, le musée des Commandos retrace et illustre l’histoire des Commandos belges depuis 1942, année de la création en Grande-Bretagne de la première Unité, la "4Th Troop of N° 10 Inter Allied Commando", à ce jour.  

Le musée occupe actuellement une vingtaine de locaux et est en perpétuelle évolution grâce aux dons de ses illustres représentants à travers le temps. Les collections, présentées chronologiquement et/ou thématiquement, (documents, matériels, équipements, armements, véhicules et souvenirs), illustrent les étapes historiques et l’évolution dans le temps des Commandos

    Text 5

                          musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-1.jpg

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-90.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-89.jpg

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-88.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-87.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-85.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-86.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-84.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-83.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-82.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-81.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-80.jpg  musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-79.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-77.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-76.jpg

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-74.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-75.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-73.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-72.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-69.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-71.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-2.jpg

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-68.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-67.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-66.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-65.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-64.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-63.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-62.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-61.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-60.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-59.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-58.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-56.jpg

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-57.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-55.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-54.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-52.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-51.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-53.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-50.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-49.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-48.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-47.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-46.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-45.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-44.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-43.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-42.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-41.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-40.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-39.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-38.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-37.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-36.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-35.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-34.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-33.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-32.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-31.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-30.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-29.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-28.jpg

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-27.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-26.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-25.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-24.jpg

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-23.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-22.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-21.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-20.jpg

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-19.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-18.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-17.jpg   musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-15.jpg 

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-16.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-14.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-13.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-9.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-10.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-12.jpg

musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-11.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-7.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-5.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-6.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-4.jpg

 musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-3.jpg musee-de-flawinne-2-bataillon-commando-2.jpg musee-19.jpg

 musee-18.jpg musee-17.jpg                                                                                            

juillet-2012-france.jpg musee-des-troupes-des-montagnes-3.jpg 

Une belle rencontre en vacances Très fier de son unité il me propose de faire une photo ensemble

musee-des-troupes-des-montagnes-1.jpg   Clique l'écusson lien musee-des-troupes-des-montagnes-2.jpg 

Fête nationale le 21 juillet 70 ans de commandos et parachutistes belges

defile.jpg 21-juillet-defile-2012.jpg 

defile-21-juillet-2012-18.jpg defile-21-juillet-2012-13.jpg

 C’est en 1942 que tout commence pour les parachutistes et les commandos belges. Créées pour les besoins de la Seconde Guerre mondiale, les deux unités connaissent jusqu’en 1952 des destins séparés au service de la Nation. La 1re Compagnie de parachutistes belges est fondée le 8 mai 1942 en Grande-Bretagne. À cette époque, une ferme volonté de poursuivre le combat contre l’envahisseur habite nos compatriotes exilés. Après sa formation sous le commandement du capitaine Blondeel, l’unité opérationnelle est affectée à la fameuse « SAS brigade » sous le nom de « Belgian Squadron ».Deux ans plus tard, les premières équipes belges sont parachutées au-dessus de la France et de la Belgique pour des missions de renseignement, de reconnaissance, de sécurité et d’appui aux troupes alliées. Elles participent ainsi à la libération de ces pays.

defile-21-juilet-2012-1.jpg defile-21-juilet-2012-2.jpg

                      defile-21-juillet-2012-1.jpg 

Le régiment SAS belge est la première unité alliée à parvenir en Belgique occupée et à combattre sans interruption de juillet 1944 à mai 1945. Après la capitulation, il participe à la mission de contre renseignement en Allemagne et au Danemark. Son centre d’entraînement ouvrira en août 1945 à Westmalle et sera transféré de nombreuses fois avant de s’installer définitivement à Schaffen en 1953.Les commandos belges ont, quant à eux, intégré la 4th Troop du « N°10 inter-allied Commando » en 1942. Sous le commandement du capitaine de réserve Georges Danloy, l’unité s’installe à Abersoch au Pays de Galles et se spécialise dans les raids et les opérations amphibies. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle contribue à la libération de l’Italie au côté des Anglais et Américains. L’unité effectue également des missions en Yougoslavie et aux Pays-Bas.

defile-21-juillet-2012-2.jpg defile-21-juillet-2012-3.jpg

                    defile-21-juillet-2012-4.jpg

Le 15 mai 1945, la « 4e troupe du 10e Commando interallié » devenue en avril 1945 « Unité Indépendante Commando », prend le titre de « Régiment Commando ».En 1952, toutes les unités commandos et parachutistes fusionnent pour former le Régiment Para-commando dirigé par le lieutenant colonel Danloy. Quelques mois plus tard, plusieurs groupes sont envoyés au Congo belge pour des missions de sauvetage et de maintien de l’ordre. Depuis lors, les para-commandos sont présents sur de nombreux théâtres d’opérations militaires, partout dans le monde.

defile-21-juillet-2012-6.jpg defile-21-juillet-2012-7.jpg 

Cette année : les para-commandos célèbrent fièrement leurs 60 ans d’existence. Si leur histoire remonte à la Seconde Guerre mondiale, ils n’ont depuis lors, rien perdu de leur force ni de leur incroyable réputation. Destinées à des missions différentes, les troupes de commandos (bérets verts) et de parachutistes (bérets lie-de-vin) ont été créées Durant la Seconde Guerre mondiale dans le but de former des unités spéciales. En 1952, le régiment dit « Para-commando » est officiellement constitué à partir de ces deux unités. L’instruction, exigeante tant sur le plan moral que dans ses aspects physiques, a pour but de former l’élite des troupes aéroportées. Les courageux candidats reçoivent l’instruction militaire de base et suivent également une formation commando ainsi que le très réputé stage parachutiste.

defile-21-juillet-2012-10.jpg defile-21-juillet-2012-11.jpg 

defile-21-juillet-2012-12.jpg defile-21-juillet-2012-8.jpg

Des instructeurs chevronnés leur dispensent des cours intensifs dans le cadre d’un entraînement varié, tant en Belgique qu’à l’étranger : survie, camouflage, progressions tactiques, sauts en parachute, exercices amphibies, close-combat et techniques de sniper. Depuis 60 ans, leurs actions héroïques sont connues de tous. En quelques heures, ils s’engouffrent avec leur paquetage dans un avion de transport tactique et sautent en parachute sur des terrains parfois inconnus. Les décennies passées et les opérations d’évacuation de ressortissants auxquelles ils ont contribué, démontrent l’utilité de ces soldats. Congo, Afghanistan, ex-Yougoslavie, Albanie, Tchad, Somalie, Golfe persique et Liban, sont autant de preuves de courage et de professionnalisme de nos para-commandos.Depuis sa création en 1945, le Centre d’Entraînement de Commandos est installé à Marche-les-Dames. Le Centre d’Entraînement de Parachutistes est, quant à lui, situé à Schaffen. Suite à la récente transformation de la Défense, les unités para-commandos sont regroupées au sein de la Brigade légère avec le Bataillon 12e de Ligne Prince Léopold – 13e de Ligne. Les deux bataillons para-commandos, le 2 Commando et le 3 Para, se trouvent respectivement à Flawinne et Tielen.

 defile-21-juillet-2012-14.jpg defile-21-juillet-2012-17.jpg

Spécial Forces Group (SFG) : Le SFG est une unité d’intervention rapide pouvant intervenir dans tout type d’environnement en temps de paix et en période de guerre ou de crise. Avec un préavis extrêmement court, les équipes peuvent réagir par voie terrestre, maritime ou aérienne. L’unité compte des spécialistes du combat en montagne, des plongeurs et des chuteurs opérationnels. Existant depuis 1942 sous l’appellation de Belgian Independent Parachute Company, le SFG a changé de dénomination de nombreuses fois. En 1944, sous le nom de SAS (Special Air Service), quatorze opérations seront effectuées par leurs soins derrière les lignes ennemies. Plus récemment, l’unité a été déployée en Afghanistan, au Tchad, en Côte d’Ivoire et à Haïti dans le cadre du renseignement militaire, de la protection de personnalités et de ressortissants belges. La formation du SFG est ouverte à tout militaire. C’est une instruction variée et enrichissante, mais très exigeante et longue de plus d’une année. En plus d’une très bonne condition physique, elle exige une grande résistance au stress et à la fatigue, un sens aigu des responsabilités et du travail en autonomie totale. Les candidats doivent acquérir une maîtrise complète dans divers domaines tels que la tactique,l’orientation, la survie, les techniques de tirs, la conduite en conditions spéciales ou les premiers soins en milieu hostile. ils doivent également réussir les brevets commando et para. L’unité est donc uniquement composée de l’élite militaire belge.

defile-21-juillet-2012-15.jpg defile-21-juillet-2012-16.jpg

                                                                                       Diest Open Door 1 Para 

   ktsa7-banner.gif 1-para-remember-day-1-septembre-2012-26.jpg

1-sept-2012-diest-open-door.jpg ktsa-team.jpg  

1-para-remember-day-1-septembre-2012-3.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-4.jpg

1-para-remember-day-1-septembre-2012-5.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-6.jpg

 1-para-remember-day-1-septembre-2012-7.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-8.jpg 

1-para-remember-day-1-septembre-2012-10.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-11.jpg 

      Text 5

1-para-remember-day-1-septembre-2012-12.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-13.jpg

 1-para-remember-day-1-septembre-2012-14.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-15.jpg

1-para-remember-day-1-septembre-2012-16.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-17.jpg

 1-para-remember-day-1-septembre-2012-18.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-19.jpg

 1-para-remember-day-1-septembre-2012-20.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-21.jpg

1-para-remember-day-1-septembre-2012-22.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-23.jpg

 1-para-remember-day-1-septembre-2012-24.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-23.jpg

 1-para-remember-day-1-septembre-2012-28.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-29.jpg

1-para-remember-day-1-septembre-2012-30.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-31.jpg 

1-para-remember-day-1-septembre-2012-32.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-33.jpg 

1-para-remember-day-1-septembre-2012-34.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-36.jpg

1-para-remember-day-1-septembre-2012-37.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-38.jpg 

1-para-remember-day-1-septembre-2012-39.jpg 1-para-remember-day-1-septembre-2012-40.jpg 

Du fait d’économies à réaliser au sein de la Défense, le 1er Bataillon de Parachutistes, qui depuis 1953 était caserné en plein centre ville à La Citadelle, a été dissous. Un changement qui en a touché plus d’un au cœur ! Et ceci, aussi bien à Diest, qu’à des kilomètres à la ronde, auprès de tous les Anciens ayant servi à l’Unité. Diest, était pour beaucoup un deuxième chez soi, de par les liens tissés lors du service. Les portes ouvertes annuelles à la Citadelle, constituaient pour eux LA journée par excellence qui leur permettait de se retrouver. C’est précisément ce lien très fort avec l’Unité, la Citadelle et Diest, qui a été tranché net par la fermeture. D’un coup sec, tout était supprimé ! Mais, s’il existe bien une chose que personne ne peut entamer, c’est le Spirit Para-Commando. Portée par ce Spirit, une initiative est née qui veut faire perdurer de manière vivace, le souvenir du 1 Para. Elle se propose dès lors d’assurer année après année, la réunion dans la Ville de Diest, des levées d’Anciens du 1er Bataillon de Parachutistes. Le but poursuivi par cette initiative ne laisse planer aucun doute : Remember 1 Para Keep The Spirit Alive.Les Para’s reviendront. Et tout le monde y trouvera son compte. Un événement accessible à toute la famille, tout comme les Portes ouvertes de l’époque. Des tours d’escalade, des pistes de cordes et bien d’autres activités seront prévues par les Para-Commandos.

copie-de-copie-de-copie-de-caserne-anne-1940-2.jpg caserne-anne-1940-1.jpg 

caserne-40.jpg caserne-anne-1940-4.jpg 

caserne-anne-1940-5.jpg caserne-anne-1940-6.jpg

caserne-anne-1940-7.jpg caserne-anne-1940-8.jpg

caserne-anne-1940-9.jpg caserne-anne-1940-10.jpg

caserne-anne-1940-12.jpg caserne-anne-1940-13.jpg 

caserne-anne-1940-14.jpg caserne-anne-1940-15.jpg

 copie-de-caserne-anne-1940-2.jpg copie-de-copie-de-caserne-anne-1940-2.jpg 

diest-descente-du-slide.jpg img-2382.jpg

Le 1er bataillon parachutiste (1 Para) bilingue, situé à Diest, cessera d'être opérationnel le 1er septembre et son personnel sera muté d'ici le 24 octobre vers les deux autres unités de l'armée belge, le 2ème bataillon commando (2 Cdo) de Flawinne (Namur) et le 3ème bataillon parachutiste (3 Para) de Tielen (Anvers). Ces fermetures font suite au plan de restructuration élaboré par le ministre de la Défense, Pieter De Crem (CD&V), qui condamne certains quartiers à fermer ou certaines unités à déménager. Il sera dissous dans le courant du mois d'octobre en dépit d'une pétition ayant rassemblé 9.000 signatures de personnes opposées à la fermeture de la caserne de Diest. Ses quelque 400 membres seront en grande partie réaffectés au 2ème bataillon commando de Flawinne (pour les francophones) et au 3ème bataillon parachutiste de Tielen. Son étendard devrait pour sa part être remis au Groupe des forces spéciales (SFG) de Flawinne

                       SUR NOS MURS GRAVE NOTRE HISTOIRE A TOUT JAMAIS 

diest-2012-les-murs-1.jpg diest-2012-les-murs-2.jpg 

diest-2012-les-murs-3.jpg diest-2012-les-murs-4.jpg

diest-2012-les-murs-8.jpg diest-2012-les-murs-7.jpg 

diest-2012-les-murs-9.jpg diest-2012-les-murs-10.jpg 

diest-2012-les-murs-11.jpg diest-2012-les-murs-40.jpg

 diest-2012-les-murs-39.jpg diest-2012-les-murs-38.jpg 

diest-2012-les-murs-37.jpg diest-2012-les-murs-36.jpg 

diest-2012-les-murs-35.jpg diest-2012-les-murs-34.jpg 

diest-2012-les-murs-33.jpg diest-2012-les-murs-30.jpg 

para-diest-1.jpg para-diest-2.jpg

para-diest-3.jpg para-diest-caserne-3.jpg 

para-diest-caserne-2.jpg para-diest-caserne-1.jpg

 para-diest-caserne-1-1.jpg para-diest-caserne-31.jpg

 para-diest-caserne-30.jpg para-diest-caserne-29.jpg 

para-diest-caserne-25.jpg para-diest-caserne-24.jpg

para-diest-caserne-28.jpg para-diest-caserne-23.jpg 

para-diest-caserne-22.jpg para-diest-caserne-27.jpg

 para-diest-caserne-21.jpg para-diest-caserne-20.jpg

para-diest-caserne-26.jpg para-diest-caserne-15.jpg 

para-diest-caserne-19.jpg para-diest-caserne-13.jpg

 para-diest-caserne-18.jpg para-diest-caserne-11.jpg

 para-diest-caserne-9.jpg para-diest-caserne-17.jpg para-diest-caserne-7.jpg

 para-diest-caserne-16.jpg para-diest-caserne-4.jpg 

para-diest-caserne-3-1.jpg para-diest-caserne-2-1.jpg 

1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-1.jpg 1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-2.jpg

1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-3.jpg       1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-4.jpg

 1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-5.jpg 1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-6.jpg

   1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-8.jpg               1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-9.jpg

1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-10.jpg                      1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-11.jpg

 1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-13.jpg 1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-14.jpg 

 1-parchutiste-notre-histoire-murs-de-diest-16.jpg diest-2012-les-murs-26.jpg

 diest-2012-les-murs-28.jpg diest-2012-les-murs-25.jpg 

diest-2012-les-murs-24.jpg diest-2012-les-murs-23.jpg 

diest-2012-les-murs-22.jpg diest-2012-les-murs-21.jpg

diest-2012-les-murs-27.jpg diest-2012-les-murs-29.jpg 

diest-2012-les-murs-19.jpg diest-2012-les-murs-17.jpg

diest-2012-les-murs-16.jpg diest-2012-les-murs-15.jpg

 diest-2012-les-murs-14.jpg diest-2012-les-murs-12.jpg 

diest-2012-les-murs-13.jpg img-2382.jpg

 1-parachutiste-diest-caserne-27.jpg 1-parachutiste-diest-caserne-24.jpg

 1-parachutiste-diest-caserne-17.jpg 1-parachutiste-diest-caserne-16.jpg 

1-parachutiste-diest-caserne-14.jpg 1-parachutiste-diest-caserne-12.jpg

1-parachutiste-diest-caserne-7.jpg 1-parachutiste-diest-caserne-6.jpg 

1-parachutiste-diest-caserne-5.jpg 1-parachutiste-diest-caserne-3.jpg

 1-parachutiste-diest-caserne-4.jpg 1-parachutiste-diest-caserne-2.jpg 

1-parachutiste-diest-caserne-22.jpg 1-parachutiste-diest-caserne-21.jpg 

1-parachutiste-diest-caserne-15.jpg 1-parachutiste-diest-caserne-11.jpg

                        1-parachutiste-diest-caserne-8.jpg 

 ORIGINAL

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×